SPACE 2021 le Salon international de l'élevage
Allées du SPACE

Assises de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Santé

La 5e édition des Assises les jeudi 2 et vendredi 3 décembre à Nantes

Créées en 2016, les Assises de l’Agriculture, Alimentation et Santé (AAAS) constituent un rendez-vous majeur du monde agricole et agroalimentaire. Réunissant chercheurs, agriculteurs, entrepreneurs, professionnels de santé, institutionnels, experts économiques, elles ont pour ambition de faire un état des lieux des enjeux et des défis majeurs auxquels sont confrontés les acteurs des filières.

Pour la première fois cette année les AAAS, en partenariat avec la Région des Pays de la Loire, se tiendront à Nantes. L’occasion de mettre en lumière les atouts et les initiatives innovantes du monde agricole ligérien.

Assises agriculture, alimentation et santé

La crise sanitaire et la santé en fil rouge

L’édition 2021 de ces Assises intervient dans un contexte de crise sanitaire qui s’est révélé être un accélérateur de tendances déjà observées : nouveaux modes de consommation, percée du local et du végétal, exigence d’une alimentation saine équilibrée, respectueuse de l’environnement et du bien-être animal.

La santé, indissociable des modes de productions agricoles et agro-alimentaires sera au centre des débats durant ces deux journées d’échanges qui tenteront de répondre à cette question : pourquoi et comment les pouvoirs publics et les professionnels doivent-ils s’adapter à ces évolutions sociétales ?

 AU PROGRAMME 

Comment les agriculteurs s’adaptent-ils face aux exigences réglementaires toujours plus nombreuses ?

L’impératif climatique a amené nombre de législations nationales et européennes contraignantes (Loi Egalim, PAC Verte à venir…) qui posent aujourd’hui la question de la pérennité de la souveraineté agricole française. Comment la France peut-elle retrouver son leadership agricole dans un environnement réglementaire plus contraint ? Et dans le même temps, comment le monde agricole et agroalimentaire se transforme pour une alimentation plus vertueuse ? Développement du bio et des circuits courts, projets alimentaires territoriaux, nouveaux modes d'élevage...

Les Français et leur rapport à l’alimentation et aux agriculteurs

A l’appui du baromètre Ouest-France réalisé par l’IFOP et présenté à l’occasion des assises, sera exploré le rapport qu’entretiennent les Français avec leurs agriculteurs. Ces rapports, qui semblaient s’être détériorés, ont-ils évolué avec la crise sanitaire ?

Comme en atteste la multiplication des systèmes de notation alimentaire, l’exigence de « bien manger » s’impose désormais de manière directe au monde agricole. De même, l’émergence de substituts végétaux ou artificiels aux aliments « classiques » invite à une réflexion sur l’avenir de la production agricole.

Quel monde agricole pour demain ? Le territoire comme réponse ?

Alors que la population agricole est toujours moins importante en France, elle est confrontée à des enjeux majeurs de préservation du foncier agricole et de la transmission des exploitations et des savoirs. Y aura-t-il assez d’agriculteurs demain ? A quoi ressembleront nos campagnes d’ici 20 ou 30 ans ?

L’émergence de nouvelles filières créatrices d’emplois dynamisant les territoires et la multiplication des marques territoriales laissent à penser que l’agriculture construira son avenir comme pilier de l’aménagement du territoire.

Seront notamment présents :

Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire

Edouard Bergeon, réalisateur, auteur de “Cultivons-nous, bien manger avec les paysans d’aujourd’hui”

Jérôme Fourquet, directeur du département “opinion et stratégies d’entreprise” de l’IFOP

Céline Laisney, prospectiviste en alimentaire

Irène Tolleret, députée européenne (Renew) et viticultrice

Emmanuel Besnier, président du conseil de surveillance du groupe Lactalis

Lydie Bernard, agricultrice, vice-présidente du Conseil régional des Pays de la Loire

Julien Fosse, directeur adjoint du département développement durable et numérique de France Stratégie, vétérinaire et biologiste

Sébastien Windsor, président de l’APCA (Association Permanente des Chambres d’Agriculture)

Serge Le Bartz, président d’Eureden

Thony Cesbron, administrateur de Cooperl et éleveur à St Lézin

Ghislain Zuccolo, directeur général Welfarm, protection mondiale des animaux de la ferme

Emilie Jeannin, éleveuse en Bourgogne, développe la marque “bœuf éthique” à partir d’un abattoir mobile

Barbara Bidan, directrice RSE de Fleury Michon

Maximilien Rouer, cofondateur de l’association La Note Globale

Camille Perrin, chargée des politiques alimentaires au Bureau Européen des Consommateurs (BEC)

Olivier Chaillou, président de Terrena

François Purseigle, professeur à l’Institut national polytechnique de Toulouse

Jean-Pierre Rennaud, PDG de la bière de Groix (Morbihan)

Gilles Luneau, auteur de “Steak barbare Hold-up vegan sur l’assiette”

Francine Fayolle, professeure au département 'Génie des procédés alimentaires' à ONIRIS

Loïc Guines, agriculteur à Saint-Marc-sur-Couesnon (Ille-et-Vilaine), président de la CA 35

Olivier Mével, consultant en stratégie des entreprises agroalimentaires...