SPACE 2020 le Salon international de l'élevage
Trophées Innov'Space

25 ans de l'opération Innov'Space

InnovSpace 2020


Retrouvez la sélection du jury des innovations les plus marquantes du secteur alimentation animale de 1995 à 1999.

 


Logo InnovSpaceVITALAC – NURSILAIT (1995)

Aliment pour porcelet

Le NURSILAIT, l'aliment qui permet de sevrer à sec dès 7 à 8 jours d'âge. La technique NURSILAIT est d'une grande facilité pour l'éleveur et ne nécessite aucun investissement particulier, ni distribution de lait artificiel ou autre adjuvent. Des contrôles de croissance sur 500 porcelets dans le Nord Finistère ont donné les résultats suivants : Poids moyen au sevrage à 10/12 jours d'âge : 3,75 Kg (extrêmes 3 et 4,5 Kg). Poids moyen à 26/28 jours d'âge : 7,75 Kg (extrêmes 6,7 et 8,5 Kg).

 

 


Logo InnovSpaceBIOMIN – MYCOFIX PLUS (1997)

Additif nutritionnel 

MYCOFIX PLUS est un prémélange d'additifs servant à l'inactivation des mycotoxines éventuellement présentes dans les aliments. MYCOFIX PLUS agit d'une part grâce à un phénomène d'absorption des mycotoxines et d'autre part à travers un processus d'inactivation enzymatique. L'utilisation de MYCOFIX PLUS est indiquée quand la présence de mycotoxines est suspectée dans les aliments. MYCOFIX PLUS s'incorpore simplement dans les aliments au cours de la fabrication. Le taux d'incorporation dépend du taux de contamination de l'aliment et de la sensibilité des animaux concernés. MYCOFIX PLUS est indiqué dans toutes les espèces animales sensibles aux mycotoxines alimentaires.

 

 


Logo InnovSpaceVALOREX – “BLEU-BLANC-COEUR” (1999)

Label nutrition

'Bleu-Blanc-Coeur' est une marque déposée de VALOREX, c'est une marque de réassurance santé. VALOREX a mis en place une filière qui démarre par la production contractualisée de graines de lin Linoméga. Puis les graines sont traitées afin de libérer les huiles, de préserver le profil en AG Ω3, et surtout de détruire les facteurs anti-nutritionnels cyanogènes du lin ; puis ces graines sont incorporées dans l'aliment pour les animaux d'élevage. Des essais ont démontré des effets positifs sur la santé et la fécondité des animaux. L'évolution de la composition lipidique des viandes, œufs et lait a également été établie (moins riches en acides gras saturés, et plus riches en acides gras polyinsaturés de type Ω3 que les animaux des lots témoins (soja)). Enfin, à l'autre extrémité de la chaîne, les produits ainsi identifiés 'Bleu-Blanc-Coeur' servent de base à une alimentation plus saine.