SPACE 2021 le Salon international de l'élevage
Trophées Innov'Space

25 ans de l'opération Innov'Space

InnovSpace 2020



Retrouvez la sélection du jury des innovations les plus marquantes du secteur alimentation animale de 2010 à 2014.


Logo InnovSpaceNUTREA NUTRITION ANIMALE - TruieBox (2011) - 3 étoiles

Indicateur de densité aliment

L'objectif est de fournir à chaque éleveur et à chaque livraison un indicateur de densité de ses aliments truies gestantes et allaitantes, à partir de la densité des matières premières entrant dans chaque formulation, et à partir des paramètres de transformation des produits (broyage, granulation). Intérêts :

  • Technique : gagner en précision pour le réglage des systèmes d'alimentation Doseur et DAC, notamment dans le cadre du passage aux normes bien-être, maîtriser les quantités d'aliments truies réellement distribuées en élevage durant toute l'année (effets formulation / saison / présentation produit).
  • Commodité et praticité : la valeur de densité du produit livré est indiquée sur l'étiquette produit à chaque livraison.
  • Economique : la densité d'un produit fini comme l'aliment truie peut varier de 5 à 15 %. Or un écart de densité de 40 g/L (8%) en gestation représente un écart de 60 kg d'aliment consommé/truie/an (ou 240 g/jour/truie). La régularité des quantités distribuées contribue à la maîtrise de l'indice global de l'élevage.


Logo InnovSpaceDSM NUTRITIONAL PRODUCTS FRANCE - RONOZYME HiPhos (2013) - 1 étoile

Additif nutritionnel 

Cette nouvelle phytase est utilisable chez les porcins et toutes les volailles. Son premier avantage réside dans le fait qu’elle libère 25% de phosphore en plus que les autres phytases du marché. RONOZYME® HiPhos permet aussi de libérer d’autres nutriments : sa rapidité d’action au niveau de l’estomac lui permet de diminuer la quantité de phytates arrivant au niveau de l’intestin grêle. Ces derniers se combinent avec des nutriments comme le calcium, les acides aminés et d’autres oligo-éléments lorsque le pH augmente à l’arrivée dans l’intestin grêle. Ainsi piégés par les phytates, ces nutriments ne sont plus absorbables ni donc utilisables par l’animal.

Grâce à RONOZYME® HiPhos, les acides aminés, le calcium et les oligoéléments sont beaucoup moins piégés par les phytates, puisque ces derniers arrivent en moindre importance dans l’intestin. Plusieurs études démontrent une amélioration de la digestibilité iléale des acides aminés, du calcium…
Cette efficacité peut permettre un gain d’environ 2€/T aliment grâce à une meilleure valorisation du phosphore phytique, une moindre utilisation de phosphate minéral et une valorisation du calcium et des acides aminés. Enfin, RONOZYME® HiPhos (GT) est hautement thermostable et permet une sécurité maximale pour les travailleurs grâce à l’absence totale de poussière.


Témoignage du lauréat : En quelques années, RONOZYM® Hiphos est devenue la référence en France et occupe aussi désormais la place de leader mondial.
Depuis 5 ans, DSM accompagne les utilisateurs vers une meilleure utilisation de la RONOZYME® HIPHOS avec une enquête terrain portant sur la quantification du substrat. C’est-à-dire la quantité de phytate qu’il y a dans l’aliment et quelle stratégie adopter pour s’affranchir de leurs effets indésirables. Cette enquête, représentative du marché, permet à chacun de se positionner vis-à-vis des autres structures et d’affiner sa stratégie enzyme. Ce qui se traduit majoritairement par un ajustement des doses d’utilisation.
Mais le plus important est de se rappeler pourquoi on utilise une phytase. Au-delà de l’intérêt économique, c’est aussi pour participer à une production plus durable, où chacun prend soin de limiter le gaspillage des ressources naturelles épuisables comme les phosphates et de réduire les rejets dans l’environnement. RONOZYME® HIPHOS incorporée dans l’aliment permet de réduire les besoins en phosphore de 1.1 tonne en équivalent phosphates pour 1 million de poulets, de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 31 tonnes en équivalent CO2, et les rejets de phosphore de 40% dans les sols. RONOZYME® HIPHOS est un choix toujours pertinent et adapté aux enjeux des productions d’aujourd’hui.


Logo InnovSpaceBIOMIN FRANCE - BIOMIN BBSH 797 (2014) - 2 étoiles

Additif antimycotoxine

En 2013, plus de 3931 échantillons de matières premières et d’aliments pour animaux venant de toutes les régions du monde ont été analysés par nos laboratoires, 63% d’entre eux étaient contaminés en déoxynivalénol (DON) (94% en France). En production porcine, cette mycotoxine impacte négativement la santé intestinale et génère des pertes économiques lourdes.
Biomin BBSH 797 est alors le seul et unique micro-organisme autorisé par l’Europe comme substance destinée à réduire la contamination en déoxynivalénol des aliments pour porcs (groupes des additifs technologiques). Biomin BBSH 797 produit une enzyme spécifique (dé-époxydase) qui transforme le DON toxique dans l’intestin en un métabolite non toxique. La biotransformation par voie enzymatique est une détoxification spécifique, irréversible et respectueuse de l’environnement, qui ne laisse ni résidus toxiques, ni dérivés indésirables.
Biomin® BBSH 797 est une bactérie vivante, strictement anaérobie, Gram+, qui appartient à la famille des Coriobactériacées. De par ses caractéristiques naturelles, Biomin® BBSH 797 est complètement adapté à l’environnement intestinal des porcs.