SPACE 2020 le Salon international de l'élevage
Conférence au SPACE

Sowell Bovins & Sowell Ovins

SEMIOCHIMIQUE MATERNEL 
 
Les ruminants, domestiques ou sauvages, sont très sensibles aux variations environnementales et à toute perturbation du groupe social auquel ils appartiennent. Les ovins et les bovins, quels que soient leur âge, ou type de races, viande ou laitière, sont extrêmement sensibles au stress : contention, séparation ou isolement social, agressions (prédateurs ou chiens), transport. De nombreuses études scientifiques ont démontré l’existence de sémiochimiques maternels, émis par les glandes sébacées de la face interne de la cuisse. Chez la brebis nous avons isolé la S.A.P. (Sheep Appeasing Pheromone), et chez la vache, la B.A.P. (Bovine Appeasing Pheromone) dont les structures chimiques possèdent des similitudes avec celles des autres espèces mammifères. Les analogues synthétiques de ces sémiochimiques permettent d’améliorer le GMQ, et l’Indice de Conversion. Les études réalisées chez les deux espèces, avec Sowell Ovins ou Sowell Bovins, montrent une amélioration de la qualité des carcasses (moins grasses), mais aussi une diminution des réactions de stress en situation de séparation ou de contrainte, avec un taux de cortisol moins élevé, et une consommation de médicaments diminuée. Chez la vache laitière, une étude pilote montre une diminution du taux de cellules somatiques dans le lait.
 

Stand

Bovins
Caprins